Manifestation du 16 mai: 50.000 personnes attendues à Bruxelles; quelles perturbations ?
50.000 manifestants sont attendus à Bruxelles ce mercredi 16 mai. Crédits: eda M.Golinvaux
SOCIÉTÉ

Manifestation du 16 mai: 50.000 personnes attendues à Bruxelles; quelles perturbations ?

Une grande manifestation est prévue ce mercredi 16 mai à Bruxelles afin de dénoncer les projets du gouvernement fédéral en matière de pension. Entre 40.000 et 60.000 manifestants sont attendus dans le centre. On fait le point sur les perturbations à prévoir.

Les syndicats CSC, FGTB et CGSLB manifesteront à Bruxelles ce mercredi 16 mai contre la politique du gouvernement fédéral en matière de pensions.

Il s’agit de la deuxième du genre en moins de six mois après la manifestation du 19 décembre dernier contre la réforme des pensions ayant rassemblé quelque 30.000 personnes.

Un préavis de grève a été déposé dans de nombreux secteurs afin de permettre qu’un maximum de personnes puissent s’y rendre. Selon certaines estimations, on attend entre 40.000 et 60.000 personnes à Bruxelles et parmi eux de nombreux enseignants.

Donc autant le dire, les navetteurs et automobilistes devront sortir la carte de la débrouille ce mercredi.

Le parcours

Les syndicats se réunissent à 10h00 à la gare du nord d’où la manifestation partira dès 11h00. Le cortège se dirigera vers la gare du Midi. Ensuite, il empruntera l’itinéraire classique des boulevards Albert II, Botanique, Pachéco, de l’Impératrice, de l’Empereur, avant de descendre la rue des Alexiens pour rejoindre le boulevard Lemonnier jusqu’à la gare.

SNCB

Si vous prenez le train, pas d’inquiétude, à priori, car l’offre de trains a été renforcée à la demande des syndicats.

Bien qu’ils aient «toutes les raisons de se mobiliser contre la réforme des pensions», les cheminots ne participeront pas à la manifestation, souligne mardi le syndicat socialiste dans un communiqué. «Le personnel roulant sera à son poste pour conduire les manifestants à Bruxelles, ce qui est une autre manière de se mobiliser. Nous avons décidé de ne pas déposer de préavis de grève. L’ensemble du personnel de la SNCB sera donc au travail», affirme le délégué CGSP Michel Anciaux.

Huit trains supplémentaires rouleront en dehors des heures de pointe et quitteront Liège, La Louvière, Mouscron, Anvers et Ostende. Les manifestants pourront aussi bénéficier d’un ticket spécial «évènement», moins cher qu’un billet classique.

TEC

En revanche du côté des TEC, la situation sera bien plus compliquée en fonction des zones. Ce sont principalement la province de Liège et celle du Hainaut qui seront les plus touchées. Entre 20 et 60% des liaisons seront assurées en province de Hainaut.

Les perturbations seront aussi importantes dans le Brabant wallon, même si on s’attend à ce que 68% des parcours soient assurés, ils ne le seront pas à un rythme habituel puisque une ligne sur deux sera affectée par le mouvement.

L’impact de l’appel à la grève n’est pas encore estimable pour les régions de Charleroi et de Verviers/Liège.

Par contre, 99% des bus devraient circuler en province de Namur, et 88% en province du Luxembourg.

À l’heure actuelle, les prévisions sont les suivantes:

TEC Brabant wallon

68% des parcours devraient être assurés. Les voyageurs sont invités à consulter le détail des lignes impactées et des parcours supprimés sur le site infotec.be.

TEC Charleroi

Le réseau du TEC Charleroi risque d’être perturbé. Des informations actualisées seront disponibles via la page Facebook et le compte Twitter du TEC Charleroi ou le site infotec.be.

TEC Hainaut

•Mons: 50% des services devraient être assurés

•Borinage: 30% à 40% des services devraient être assurés

•Centre: 20% des services devraient être assurés

•Hainaut occidental: 60% des services devraient être assurés

TEC Liège-Verviers

Le réseau du TEC Liège-Verviers sera très fortement perturbé.

•Bassenge: 36% des services seront assurés

•Eupen: aucun service ne sera assuré

•Jemeppe: 22% des services seront assurés

•Omal: 33% des services seront assurés

•Oreye: 31% des services seront assurés

•Robermont: 45% des services seront assurés

•Rocourt: 23% des services seront assurés

•Verlaine: aucun service ne sera assuré

•Verviers: 50% des services seront assuré

•Wanze: aucun service ne sera assuré

•Warzée: 32% des services seront assurés

TEC Namur-Luxembourg

•Province de Namur: 80% des voyages devraient être assurés

•Province de Luxembourg: 82% des voyages devraient être assurés

La liste des différents voyages supprimés est disponible sur le site infotec.be.

Les lignes assurées par les loueurs pour le compte du TEC ne seront pas impactées. Pour connaître le dépôt dont dépend votre ligne, consultez notre liste.

STIB- De Lijn

Le réseau des transports en commun bruxellois (STIB) risque d’être fortement perturbé.

Outre le fait qu’un nombre encore indéterminé de collaborateurs de l’entreprise - dont des conducteurs et des chauffeurs - soutiennent l’action, la manifestation risque également d’avoir un impact sur la circulation des véhicules aux alentours du parcours.

La STIB conseille dès lors aux personnes qui en ont la possibilité de privilégier d’autres alternatives que ses transports publics pour leurs déplacements.

Le contact center (070/23.20.00) sera ouvert dès 6h et, comme lors de chaque événement, les pages Facebook et Twitter, ainsi que l’application et le site internet, informeront les voyageurs en temps réel.

Les services de la société de transports en commun flamande De Lijn seront perturbés par des actions syndicales de mercredi à dimanche inclus. Les services intra-urbains seront les plus touchés. Mercredi, les chauffeurs volontaires seront assignés aux lignes prioritaires.

Mercredi, les perturbations seront dues à la manifestation. De jeudi à samedi, les syndicats socialiste et libéral mèneront des actions contre la nouvelle structure de De Lijn.

Enseignement

De 5.000 à 10.000 enseignants seront dans les rues de Bruxelles mercredi pour manifester contre la réforme des pensions, selon une estimation donnée par Koen Van Kerkhoven, de la CSC-Enseignement flamande (COC).

Le syndicaliste se base sur des extrapolations à la suite d’une enquête menée auprès des délégués issus de tous les syndicats tant dans les écoles du nord que du sud du pays.

«Nous nous attendons à minimum 5.000 enseignants tant du primaire que du secondaire et du supérieur, mais je ne serais pas surpris que 10.000 personnes issues du monde de l’enseignement soient présentes», a indiqué M. Van Kerkhoven. «J’entends de la part de mes délégués sur le terrain que de très nombreuses personnes manifesteront. Certaines ne sont jamais descendues dans la rue auparavant. Il y a beaucoup d’enthousiasme pour aller manifester.»

Toutefois l’accueil des enfants sera assuré dans les écoles.

Bpost

La distribution du courrier devrait être perturbée par endroits. Bpost n’est cependant pas encore en mesure d’évaluer l’ampleur de ces perturbations.

L’entreprise postale ne pourra donner davantage de précisions que mercredi matin, indique-t-elle mardi. Elle s’attend à des situations très différentes selon les régions.

La distribution des journaux devrait quant à elle globalement bien se dérouler.

Recyparcs

De nombreux parcs à conteneurs seront fermés ce mercredi.

LES PLUS RECENTS