FOOTBALL

Cruelle séance de tirs au but à l’Euro U17: le gardien irlandais exclu, son équipe éliminée

L’ascenseur émotionnel a atterri brutalement pour le jeune gardien Jimmy Corcoran: il pensait avoir réussi un exploit mais le voilà exclu.

L’incompréhension laisse place à la cruelle désillusion. Les séances de tirs au but sont déjà, de base, très tendues. Entre les sélections néerlandaise et irlandaise, on peut estimer que cette tension a atteint des sommets potentiellement dangereux pour les émotifs.

Les jeunes footballeurs n’avaient pas réussi à se départager à l’issue des 90 minutes de temps réglementaire (1-1). Contrairement aux compétitions des équipes premières, aucune prolongation n’est prévue, et c’est directement les tirs aux buts qui devaient désigner le demi-finaliste.

La série commençait mal pour les Irlandais, lorsqu’Adam Idah loupait son tir. Mais le pire était réservé pour le dénouement... Sur le décisif cinquième tir néerlandais (le score était de 4-4), Jimmy Corcoran dévie la balle envoyée par Daishawn Redan et exulte après cet exploit. Mais l’arbitre tchèque Zbynek Proske a vu le gardien quitter sa ligne avant que la balle ne soit frappée. Conformément aux règles de l’UEFA, il sanctionne le fautif d’une carte jaune... qui s’avère être la seconde, synonyme d’exclusion!

Lorsqu’un gardien est exclu lors d’une séance de tirs au but, il ne peut être remplacé par un joueur du banc. C’est donc au capitaine irlandais McEntee qu’est échue la tâche de tenter d’à nouveau repousser le tir de Redan. Ce deuxième essai a eu plus de succès que le premier, et entérina l’élimination irlandaise.

Les supporters irlandais vivent très mal ce dénouement, d’autant plus que la position du gardien néerlandais sur le tir qu’il a arrêté au début de la séance de tirs au but n’est pas exempte de soupçon...

 

 

Jeudi, les Pays-Bas affronteront l’Angleterre en demi-finale, alors que nos Diablotins sont également dans le dernier carré et joueront contre l’Italie. La finale aura lieu dimanche.

 

Un précédent plus heureux

 

La même règle et les mêmes circonstances ont déjà monté une dramaturgie similaire, l’année passée lors des qualifications pour la Coupe d’Asie U19. La sélection qatarie jouait la première place de son groupe contre l’Irak. Shehab Mamdouh, le portier du Qatar, avait arrêté 3 tirs sur 5! Mais cette faute oblige un de ses coéquipiers à finir le travail... Et il l’a fait! Nasser Abdulsalam sort le dernier tir irakien du pied et parvient à conjurer le sort cruel qui planait sur son équipe.

 

 

LES PLUS RECENTS