Tournai

VIDEOS | Des Polaris aux stars des sixties à nos jours

Christian Croain, le leader du groupe Polaris dont le titre "Jolie fille" a connu un succès international en 68, lance un nouveau concept : « Stars des sixties à nos jours ». À découvrir très prochainement à Wiers et à Mouscron.

Christian Croain avait vingt ans en mai 68, l’année où le groupe dont il est le fondateur et le leader - Polaris - s’est distingué lors du mythique concours des jeunes talents au Golf Drouot, à Paris, avec une chanson qui - elle non plus - n’a pas pris une ride : « Jolie fille ». Nul n’ignore le succès qu’a connu le groupe qui se voulait, à une certaine époque, incontournable lors des bals populaires dans notre région, mais aussi outre-Quiévrain.

Si le groupe a fait ses adieux en 2007, Christian Croain n’a, quant à lui, jamais, cessé d’évoluer dans le monde de la musique, n’hésitant pas à épauler et produire de jeunes - ou moins jeunes - artistes et à les enregistrer dans le studio aménagé au sein de son domicile froyennois. Il n’est pas rare non plus de le voir se produire sur scène pour évoquer non seulement la mémoire des Polaris mais aussi de manière plus large, celle de la chanson française, sans oublier ses propres compositions auxquelles il a décidé de consacrer davantage de temps à l’avenir.

Christian peut également compter sur l’appui précieux de la charmante Jeym qui assure généralement la partie plus moderne du répertoire que le duo propose sur les planches. Jeym tient toutefois à préciser qu’elle chante avant tout pour partager le bonheur d’être sur scène sans pour autant rechercher le vedettariat. Une modestie qui l’honore d’autant plus qu’elle pourrait figurer en bonne place sur le podium de certains télécrochets…

L’an dernier, le hasard a voulu que la route de Christian Croain croise celle du maire de Toufflers, dans le Nord de la France, qui cherchait une animation pour la fête annuelle de la localité.

C’est ainsi que le chanteur-musicien a eu l’idée de contacter de vieilles connaissances, pour lancer un concept qui s’inscrirait dans la lignée d’Âge tendre et tête de bois ou encore Stars des années 80. Une idée à laquelle ont très rapidement adhéré des chanteurs comme Christian Delagrange,

JJ Lionel (« La danse des canards »,

Alain Delorme (Crazy horse)

auxquelx s’est joint Benoît Juillet connu pour les reprises qu’il propose régulièrement lors de concerts dans le Nord de la France.

Le concept « Stars des sixties à nos jours » est né de cette idée et de ces rencontres. Aujourd’hui, la troupe est susceptible de proposer jusqu’à sept heures de spectacle d’affilée, la partie moderne étant assurée par Jeym. D’autres artistes se disent prêts à rejoindre le groupe au besoin, et non des moindres : Pascal Danel, Jeane Manson, Émile et Images, Richard Dewitte, Aldo Cogoni (Sunlights), Gino et Nino des Chocolat’s, Herbert Léonard, Lio, le Grand Jojo...

En wallonie picarde

Dans la région, on pourra voir « Stars des sixties à nos jours », le dimanche 20 mai, à partir de 18 h, dans le cadre de Wiers en fête 2018. une version plus light et gratuite sera donnée le lendemain toujours à Wiers, à partir de 14 h. Après deux prestations en France, à Lannoy le 9 juin et le 24 juin, à Toufflers, la troupe sera présente pour la fête nationale dans le parc communal de Mouscron, dès 14 h. Elle sera renforcée par la présence de Jeane Manson - qui devrait chanter avec Christian Delagrange - le célèbre duo « les larmes aux yeux ».

Aldo Cogoni des Sunlights sera également de la partie chez les Hurlus.

LES PLUS RECENTS