TOURNAI

VIDEO : Un diplocaulus de 270 millions d'années au musée d'histoire naturelle de Tournai

Acquis par la Fédération Wallonie Bruxelles, un squelette de diplocaulus de 270 millions d’années a désormais pour écrin le musée d’histoire naturelle de Tournai. C'est d'autant plus rare qu'il ne s'agit pas d'une reconstitution composée à partir de plusieurs individus mais qu'il s'agit bien d'un spécimen unique.

Pour faire simple, on dira que le diplocaulus est une sorte de grosse salamandre qui a au moins 270 millions d’années. Bien sûr, à cette âge respectable - elle est apparue sur terre une bonne cinquantaine de millions d’années avant les dinosaures - on n’en retrouve plus que des traces fossilisées.

Et cela se limite généralement à la tête qui a la forme caractéristique d’un boomerang. Retrouver le squelette complet de cet animal qui est notre très lointain ancêtre relève quasiment du miracle. C’est dire tout l’intérêt de la pièce désormais exposée dans une vitrine du musée d’histoire naturelle de Tournai. Il s’agit ici d’un squelette complet à 98 % - il ne manque que quelques (petites) vertèbres caudales - d’un diplocaulus acquis par la Fédération Wallonie Bruxelles au Texas. C’est d’ailleurs au préparateur en chef du musée d’histoire naturelle de Houston, David Wolf, que l’on doit l’assemblage des différentes pièces constituant ce squelette unique en son genre.

D’autant plus qu’il appartient à un individu unique et n’est donc pas le fruit d’une reconstitution opérée à base d’ossements provenant de plusieurs animaux différents comme c’est souvent le cas en paléontologie.

Actuellement, le diplocaulus complète l’exposition consacrée aux amphibiens au musée d’histoire naturelle. Il intégrera ensuite les collections permanentes et enrichira la nouvelle présentation de la vitrine consacrée, elle aussi, aux amphibiens. Lesquels constituent le groupe évolutif des tétrapodes qui a conquis la terre ferme, étape majeure dans l’évolution des êtres vivants.

En ce compris l’homo sapiens dont nous sommes les dignes représentants et qui, lui n’est apparu que depuis quelques centaines de milliers d’années, seulement. Soit très, très, très longtemps après notre salamandre préhistorique…

 

LES PLUS RECENTS