Slovaquie: le ministre de l'Intérieur soupçonné d'entrave à la justice
Belgique et monde

Slovaquie: le ministre de l'Intérieur soupçonné d'entrave à la justice

(Belga) Un procureur slovaque a annoncé jeudi qu'il allait déposer une plainte au pénal contre le ministre de l'Intérieur Robert Kalinak pour entrave à l'exercice de la justice dans une affaire de corruption présumée, alors que des appels à la démission du ministre se multiplient après l'assassinat du journaliste d'investigation Jan Kuciak.

"Je dépose une plainte au pénal pour suspicion d'entrave à l'exercice de la justice", a déclaré à la presse Vasil Spirko, du bureau du procureur spécial slovaque. La plainte concernera également de hauts responsables de la police, a-t-il expliqué. Selon un témoin cité par le procureur, M. Kalinak et l'ancien ministre des Finances Jan Pociatek auraient reçu à plusieurs reprises des commissions occultes d'une valeur allant jusqu'à 200 millions d'euros lors des appels d'offres sur des services et matériels informatiques pour le ministère de l'Intérieur. M. Spirko a supervisé cette enquête, mais a été par la suite accusé pour sa part d'exercer des pressions contre un témoin, avant d'être lavé de ces soupçons. Le ministre de l'Intérieur a dénoncé jeudi les accusations "absurdes" du procureur, alors que le Président slovaque Andrej Kiska les a qualifiées "d'extrêmement graves", selon son porte-parole Roman Krpelan. M. Kalinak est sous le feu des critiques depuis la mort de Jan Kuciak, assassiné par balles avec sa fiancée. Le journaliste d'investigation était sur le point de publier un article sur les liens présumés entre des hommes politiques slovaques et des hommes d'affaires italiens soupçonnés d'être liés à la mafia calabraise, la 'Ndrangheta. Sa mort a provoqué un choc en Slovaquie et à l'étranger. (Belga)

LES PLUS RECENTS