LIEGE

Le CHU de Liège lance un appel au don de cerveaux

Le CHU de Liège a lancé ce mercredi un appel au don de cerveaux à destination de la recherche scientifique. Il s’agit de mieux comprendre les maladies neurologiques (accident vasculaire cérébral, Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques…) de manière à améliorer les traitements.

«Ces maladies seraient mieux diagnostiquées et traitées si nous connaissions davantage leurs causes et leurs mécanismes, souligne ainsi le professeur Pierre Maquet, chef du service de neurologie du CHU de Liège. Certaines affections neurologiques ne peuvent être diagnostiquées avec certitude que par un examen neuropathologique. De plus, sachant que certaines affections neurologiques sont transmises génétiquement, les familles doivent comprendre que le fait d’autoriser l’autopsie d’un proche peut aussi leur être utile.»

Contrairement au don d’organes qui peut se faire de son vivant et qui poursuit des objectifs thérapeutiques, le don de cerveau ne peut être réalisé que post-mortem et est destiné à la recherche. Dans un cas comme dans l’autre, cela n’a pas d’incidence sur la programmation des funérailles. Le professeur Maquet assure que l’intervention est pratiquée avec les mêmes règles éthiques que sur un donneur vivant. Le corps est rendu à la famille directement après l’opération, sans que celle-ci ne soit visible.

«Le prélèvement de cerveau ne défigure pas le défunt car il s’effectue par l’arrière de la tête. Le défunt peut donc être présenté aux proches tout à fait normalement et cela n’empêche pas de laisser le cercueil ouvert si les dispositions funéraires le prévoient», rassure le professeur.

Concrètement, toute personne majeure, et résidant en Belgique, peut faire don de son cerveau en signant un accord de consentement éclairé. Ce document doit également être signé par une personne de confiance (conjoint, enfant…). La décision du donneur est alors inscrite dans son dossier médical informatisé, ce qui le renseigne comme «donneur de système nerveux après décès.»

LES PLUS RECENTS