Meurtre de Jean-Sébastien Spoiden : la défense de Giovanni Damilot ne s’exprime pas
BOUILLON

Meurtre de Jean-Sébastien Spoiden : la défense de Giovanni Damilot ne s’exprime pas

Le jeune homme, inculpé du meurtre de son cousin Jean-Sébastien Spoiden à Les Hayons, est passé pour la première fois en chambre du conseil.

+ À LIRE | Un jeune de 22 ans, de la région de Bouillon, inculpé du meurtre de Jean-Sébastien Spoiden

Giovanni Damilot inculpé du meurtre de son cousin Jean-Sébastien Spoiden, dont le corps a été retrouvé le 27 février dernier dans la cave de son habitation à Les Hayons (Bouillon) a comparu, mardi, pour la première fois devant la chambre du conseil d’Arlon en vue de la confirmation de son mandat d’arrêt. Aucune demande de remise en liberté n’a été formulée par la défense. Le jeune homme de 22 ans, interpellé puis présenté au juge d’instruction Jacques Langlois, est lui-même passé aux aveux fin de la semaine dernière. Les faits remonteraient au samedi 24 février et s’inscriraient dans le contexte d’une dispute sur fond d’alcool.

+ ABONNÉS | Découverte du corps de Jean-Sébastien Spoiden: «La porte n’était pas verrouillée»

La défense de Giovanni Damillot n’a pas fait davantage de commentaires sur le fond du dossier en marge de cette audience.

LES PLUS RECENTS