Une quatrième victime de Pierson témoigne : " Une telle barbarie mériterait une crucifixion"
-Crédits: EDA Claudy Petit
ARLON

Une quatrième victime de Pierson témoigne : " Une telle barbarie mériterait une crucifixion"

La troisième semaine du procès devant les assises de Jérémy Pierson a débuté par un nouveau témoignage très fort. Une quatrième victime est venue à la barre expliquer l’agression subie par Jérémy Pierson le 9 décembre 2014 à Saint-Avold, en France.

 

 

Un témoignage de nouveau glaçant lors duquel la victime a expliqué l’acharnement avec lequel son agresseur avait tenté de la maîtriser dans sa voiture alors que la victime venait d’y entrer après avoir dégagé son pare-brise de la glace.

«J’ai entendu une voix me parler mais je ne comprenais pas. J’ai vu un homme le visage caché par un passe-montagne sur la banquette arrière. J’étais au volant. Il m’a mis un couteau sous la gorge. Il a essayé de me donner des coups de couteau à plusieurs reprises et il est même venu entre les deux sièges. Il était ultra-violent, déterminé. J’ai hurlé et appuyé sur le klaxon. J’ai vu la mort en face. Quand il est enfin parti, il m’a dit que l’on se reverrait.»

La victime s’est alors tournée vers Pierson dans le box des accusés en lui disant que ce jour était arrivé. "Pour terminer, je veux vous dire que malgré son look actuel, c'est un individu impitoyable, très dangereux, qui s'acharne sur les victimes avec détermination. Jusqu'à la fin de mes jours, je ressentirai un lien profond pour les trois autres victimes. Une telle barbarie mériterait une crucifixion."

LES PLUS RECENTS