Une dame affirme avoir été approchée par Pierson à un arrêt de bus
ASSISES PIERSON

Une dame affirme avoir été approchée par Pierson à un arrêt de bus

Six témoins ont été entendus ce matin à la cour d’assises qui juge Jérémy Pierson pour notamment l’assassinat de Béatrice Berlaimont enlevée le 21 novembre 2014 et l’agression de Sauvane Watelet le 4 décembre 2014 à Arlon.

Parmi ceux-ci, une dame affirme avoir été accostée un matin d’octobre ou novembre 2014 par un homme dans une voiture noire qu’elle reconnaîtra plus tard comme étant formellement Jérémy Pierson. Ce dernier lui avait proposé de l’emmener en voiture jusqu’au Luxembourg alors qu’elle attendait le bus à Wolkrange (Messancy) pour se rendre à son travail. Pierson, qu’elle ne connaissait pas, s’est montré très insistant avant de quitter les lieux à bord d’une voiture noire.

L’homme qui a aidé un agriculteur à désembourber le 26 novembre 2014 à Allondrelle-la-Malmaison (France) la Toyota volée par Pierson dans laquelle il transportait Béatrice, a également été entendu. Il a répété l’insistance de l’accusé pour dégager la voiture puis une même insistance pour tenter de la faire redémarrer, sans succès. Ils ne verront aucune trace de Béatrice.

Le propriétaire de l’appartement occupé par Pierson, sa compagne et leur enfant avait également fait le déplacement devant les assises. Il a expliqué n’avoir jamais reçu la garantie locative pour l’appartement. Pierson était également inquiet pour son fils suite aux problèmes d’humidité dans l’appartement et semblait porter de l’attention à son jeune enfant.

Enfin, le chef d’enquête dans le dossier de l’agression de Sauvane Watelet, qui devait être entendu après-midi, a été avancé en fin de matinée. Avec l’un de ses enquêteurs, il a refait le déroulé de l’enquête qui avait déjà été abordée la semaine dernière.

L’audience a été suspendue jusqu’à jeudi matin. Les débats reprendront avec l’audition des experts psychiatres.

LES PLUS RECENTS