Elections communales: Écolo, prêt au pouvoir et au mayorat à Huy
Un des gros échecs de cette législature, c’est, selon les écolos, les problèmes de mobilité. A Ben-Ahin notamment.Crédits: Heymans
HUY

Elections communales: Écolo, prêt au pouvoir et au mayorat à Huy

Écolo Huy se dit prêt à monter en majorité et même à décrocher le mayorat. Les Verts en sont convaincus: ils sont l’alternative à l’immobilisme actuel.

«Il n’y a pas besoin d’être au conseil communal depuis 30 ans, d’être un fils de ou de cumuler, pour bien gérer la Ville.» Les écolos hutois sont prêts à faire face aux électeurs en octobre prochain. Prêts à les convaincre d’ici là qu’ils sont l’alternative au pouvoir actuel. «On veut incarner le changement», explique Samuel Cogolati.

Les Verts hutois ont «un plan ambitieux» qui s’articule autour de trois thématiques chers aux citoyens hutois: le commerce et la mobilité car ce sont les deux gros échecs, selon les écolos, de la législature actuelle ainsi que l’environnement «car on est écolo». Les écolos ne viennent pas qu’avec des critiques, mais aussi avec des propositions.

Le commerce:

Ils proposent un «véritable» créashop à Huy, «avec des moyens conséquents pour encourager les nouveaux commerçants et restaurateurs dans nos rues, une charte des devantures pour de plus beaux commerces». Et la rue Neuve? Ils sont pour l’expropriation du chancre et le développement d’un «vrai» projet dans cette artère importante de la rive gauche.

La mobilité:

Là les écolos ont plusieurs propositions. Comme la mise en place d’un service de voitures partagées à la gare et avenue Delchambre, le réaménagement complet du quai d’Arona qui est une artère très dangereuse. Ils sont aussi pour l’aménagement d’une zone 30 dans tout le centre-ville, plus de bus, un taxi social. Et revoilà cette idée de navette fluviale (déjà suggérée par le cdH notamment) sur la Meuse, la création de pistes cyclables complètes, un encadrement des élèves qui veulent aller à l’école à vélo. Mais aussi ce fameux RAVeL sur le pont du chemin de fer dont on (la majorité notamment) parle depuis longtemps déjà, une «véritable» journée sans voiture et enfin… une solution efficace pour Ben-Ahin avec la création de turbo ronds-points (déjà aussi évoqué, mais qu’évoqué…, par la majorité car la balle est dans le camp de la Région wallonne comme la voirie est de son ressort).

L’environnement:

Les écolos ont listé plusieurs propositions. Comme des économies d’énergie dans les bâtiments de la Ville, des achats groupés de gaz et d’électricité, des luminaires LED pour mieux éclairer les rues (la Ville a remplacé en LED les luminaires d’une quarantaine de rues déjà), la réduction de 40% des gaz à effet de serre d’ici 2030, plus d’espaces verts,…

Mais aussi une implication plus grande des citoyens. Et pour cela, les écolos hutois se disent prêts à monter en majorité alors que Rodrigue Demeuse se dit candidat aux responsabilités de bourgmestre sans qu’aucun accord préélectoral, aucun contact n’ait été pris avec les autres formations politiques.

Plus d’infos sur le sujet à lire dans L’Avenir Huy-Waremme de demain samedi, sur tablette, smartphone ou PC