TOURNAI

VIDEO | Marronniers à Tournai: le préavis de grève est maintenu

Deux agents du Centre régional psychiatrique «Les Marronniers» ont été licenciés récemment, et trois autres font l’objet d’une procédure de licenciement. C’est dans ce contexte que la CGSP a déposé samedi un préavis de grève et qu’une assemblée générale du personnel a été convoquée ce mardi en front commun CGSP-CNE-SLFP pour décider des actions à entreprendre.

La procédure de trois agents fait suite à l’évasion d’un interné du Pavillon 15 de l’EDS (établissement de Défense sociale), celui le plus sécurisé de l’hôpital psychiatrique, pendant la journée du 31 décembre. Il avait été repris par la police quelques jours plus tard, sans avoir causé de mal à personne.

Pour les représentants du personnel, cette évasion est due à une succession de concours de circonstances ainsi qu’à des dysfonctionnements purement techniques dénoncés depuis longtemps. Si erreur il y a eu, elle pourrait justifier une sanction adiminstrative mais pas un licenciement sec. «On ne peut pas licencier ainsi, pour l’exemple, des agents, qui servent de fusibles à des dysfonctionnements structurels et à un manque de communication entre cadres de l’institution et la direction».

L’assemblée du personnel a décidé ce mardi de partir en cortège jusqu’au bâtiment de la direction pour exprimer son mécontentement. Une autre action sera menée lors des vœux présentés au personnel, jeudi, en présence d’un représentant du ministre. Le préavis de grève illimité reste d’actualité.

Pour les représentants du personnel, cette évasion est due à un malheureux concours de circonstances ainsi qu’à des dysfonctionnements purement techniques dénoncés depuis longtemps. Si erreur il y a eu, elle pourrait justifier une sanction adiminstrative mais pas un licenciement sec. «On ne peut pas licencier ainsi, pour l’exemple, des agents».

LES PLUS RECENTS