VIDÉOS | Guardiola sur De Bruyne: «S’il veut jouer... qu’il joue!»
Guardiola et son poulain de Diable rouge, satisfaits du retour rapide de ce dernier.Crédits: AFP
PREMIER LEAGUE

VIDÉOS | Guardiola sur De Bruyne: «S’il veut jouer... qu’il joue!»

L’entraîneur de Manchester City est décidément l’un des plus grands fans de Kevin De Bruyne. Son joueur était le sujet de toutes les craintes deux jours plus tôt, mais cela ne l’a pas empêché de s’imposer dans son onze de base mardi soir.

Dimanche soir, le meilleur passeur de la Premier League sortait sur une civière après un tacle outrageusement dangereux de Jason Puncheon. Les images faisaient craindre le pire, mais le Diable rouge donnait des signes encourageants le soir même, en boitant, certes, mais sans l’aide de béquilles. Pep Guardiola pouvait donc voir le verre à moitié plein. Car, s’il avait perdu le même soir et pour un mois, également sur blessure, l’ailier brésilien Gabriel Jesus, son rouquin fétiche laissait envisager un retour rapide à la compétition.

Et il fut rapide, et fracassant! De nouveau décisif (au grand dam de Christian Kabasele), Kevin De Bruyne a étalé toute sa classe, comme si de rien n’était!

Ce retour, aussi impressionnant soit-il, n’était-il pas une prise de risque énorme pour Manchester City, qui aurait pu se mordre les doigts en cas d’aggravation de la blessure de son passeur? De fait, Kevin De Bruyne se plaignait de douleurs à l’entraînement, plus tôt dans l’après-midi. Mais il insistait bien plus sur son envie de jouer auprès du staff. Pep Guardiola a donc cédé et inscrit le nom du Belge sur sa feuille de match, et ce dernier se pointa donc sur le terrain dès le coup d’envoi.

La soirée a donné raison à De Bruyne et son entraîneur qui a expliqué à la presse après le match qu’il est difficile de dire non à un joueur de cette trempe: «À 16h, il nous a prouvé qu’il était prêt physiquement. Nous lui avons parlé et il nous a dit ‘Non, je veux jouer, je veux jouer. J’ai un petit peu mal à cause du coup (de dimanche), mais je veux jouer, je veux jouer.’ Et s’il veut jouer... Je le laisse jouer.» En plus du talent, Kevin De Bruyne a fait preuve d’une force de caractère précieuse.

Puncheon out: un coup du sort?

Le karma? C’est l’hypothèse préférée des supporters de Manchester City. Jason Puncheon, en découpant Kevin De Bruyne, s’est occasionné une blessure qui devrait le tenir éloigné des terrains pour de longues semaines.

Le rugueux capitaine de Crystal Palace doit encore subir des examens médicaux dans les jours qui viennent, mais on craint une rupture des ligaments du genou. Si le diagnostic devait s’avérer, cela signifierait plusieurs mois

LES PLUS LUS
PHOTOS ET VIDEOS
LES PLUS RECENTS