Un livre de référence consacré aux bières de Wallonie picarde
Bruno Bosilo et Pascal Lepoutte ont passé plusieurs mois dans la réalisation du livre.Crédits: ÉdA – 302401642481
Tournai

Un livre de référence consacré aux bières de Wallonie picarde

On a tant écrit sur les bières belges mais si peu sur les bières de Wallonie picarde… Un livre consacré aux brasseries artisanales rectifie le tir.

Il n’existait pas encore de livre exclusivement consacré aux brasseries de Wallonie picarde. Le photographe de Wiers, Bruno Bosilo, a eu la bonne idée d’en éditer un. Avec de superbes photos, bien sûr, mais aussi des textes fort complets qu’on doit à notre collègue Pascal Lepoutte, toujours prêt à goûter les nouvelles bières de notre région et à partager ses connaissances avec nos lecteurs. «Dans notre pays qu’on dit être celui de la bière, plus d’une entreprise brassicole sur dix est située dans notre tout petit territoire. S’il y a bien une identité propre à notre région, ce sont bien ses brasseries et ses bières dont la qualité est exceptionnelle», insiste le journaliste.

Qu’est ce qui a amené Bruno Bosilo à réaliser ce livre? «La passion de la bière et, au travers de cette activité, la façon de toucher à un artisanat qui fait la fierté de notre terroir». Pour éviter d’avoir un livre trop volumineux, le photographe a dû opérer un choix: dix brasseries en tout, réparties sur onze sites de production: Authentique, Biérodrome, Brunehaut, Carrières, Cazeau, De Ranke, Frasnoise, Légendes, Val de Dendre et Vapeur. «J’ai décidé de regrouper les brasseries qui produisent moins de 12.500 hectolitres par an (NDLR: le seuil à partir duquel le taux d’accises change) au sein de leurs propres installations».

Une évolution permanente

Les toutes petites brasseries ont aussi leur place dans l’ouvrage, mais elles n’ont pas quatorze pages comme les autres. Parce qu’elles ne brassent pas (encore?) dans leurs propres installations. Pour l’anecdote, la «Brute», de la Brasserie du val de Dendre, figure dans le livre de toute justesse. Elle était encore brassée à Binche il y a peu, et au moment du reportage photo le brasseur réalisait à Ollignies à son deuxième brassin.

Un livre de référence consacré aux bières de Wallonie picarde
Les maîtres brasseurs réunis lors de la présentation officielle du livre. Photo: EdA

Actuellement, notre région compte vingt-neuf «brasseries», y compris celles qui produisent leur bière dans les installations d’autres brasseurs. Il se produit chez nous plus de 175 bières, sans prendre en compte les «bières à étiquette». Ce patrimoine local évolue tout le temps. Il y a quatre ou cinq mois, l’arrêt de la brasserie de Flobecq n’était pas encore officiel, on parlait d’un nouveau projet à Warneton (La Poste), un passionné de Kain (The Hopster) prévoyait de lancer à son tour une picobrasserie… «Il y a quelque chose de remarquable chez tous ces maîtres brasseurs: ils ont des personnalités et des parcours très différents», insiste Pascal Lepoutte. Certains sont ingénieurs de formation, d’autres ont été libraire, prof, chauffagiste, patron de bistrot, industriel… «Chaque brasseur m’a raconté une histoire complètement différente de celles des autres».

Des histoires à voir et à lire, pendant les fêtes de fin d’année de préférence, en dégustant une «Tournay de Noël», une «Père Noël» ou encore une «Quintine de Noël».

 

 

«Les consommateurs aussi ont évolué»

 

Pascal Lepoutte gardera le souvenir de rencontres riches avec des gens extrêmement enthousiastes. «Les brasseurs ne se plaignent pas, beaucoup d’entre eux investissent régulièrement et engagent même du personnel. Les consommateurs leur rendent bien en acceptant de mettre un certain prix pour une bière artisanale et locale de qualité». Chaque brasserie a trouvé son positionnement commercial. Si De Ranke (Dottignies) a beaucoup vendu à l’exportation à ses débuts, c’est moins flagrant aujourd’hui. «Il y a dix ou vingt ans, la plupart de nos brasseurs présentaient le marché américain comme l’eldorado. C’est beaucoup vrai actuellement».

Un livre de référence consacré aux bières de Wallonie picarde
Un livre spécialisé sur les bières locales, c’est une grande première. Photo: EdA
Bruno Bosilo a ressenti la même passion. «Tous ont commencé à faire de la bière par passion avant d’envisager un développement commercial». Il s’est beaucoup investi dans le projet avec la casquette de photographe, de vidéaste, de graphiste, de metteur en page. «J’étais déjà amateur de bière. Je suis devenu amateur de bières de Wallonie picarde en les goûtant. Maintenant, je n’ai plus que des bières de la région dans ma cave».

Le négociant Alexandre Delneste, qui accueillait la conférence de presse de présentation du livre dans son commerce de Froidmont, a noté un changement de comportement flagrant chez les consommateurs: «Ils sont plus curieux, ils continuent à rester fidèles à leurs marques préférées mais ils n’hésitent pas à goûter les nouvelles bières qu’on leur propose».

 

«BIERESWAPI, Les microbrasseries et brasseries artisanales en Wallonie picarde». Chez B2 Productions. 1100 exemplaires, disponibles chez les brasseurs ou sur le site de Bruno Bosilo (http://www.bosilo.net/). 168 pages. Prix de vente: 25€.

LES PLUS LUS
PHOTOS ET VIDEOS
LES PLUS RECENTS