Un logiciel rançon menace l’iPhone, l’iPad et les Mac
Le logiciel rançon impose un écran de verrouillage inhabituel à l’appareil Apple. Les pirates vous demandent de payer pour vous donner le code.Crédits: Internet
MULTIMEDIAS

Un logiciel rançon menace l’iPhone, l’iPad et les Mac

Les forums et l’assistance d’Apple décrivent la progression d’un logiciel malveillant qui bloque votre appareil jusqu’au paiement d’une rançon.

C’est une légende urbaine qui a la peau dure.

De l’iPhone au Mac, les appareils Apple seraient quasiment insensibles aux virus, aux malwares, aux logiciels malveillants.

Info ou intox?

Le logiciel rançon qui se répand ces derniers jours sur l’iPhone, l’iPad et les Mac vient à nouveau contredire cette vieille théorie.

Sur le site d’assistance d’Apple (ici) et sur les forums de Mac Generation (ici), plusieurs propriétaires décrivent le même phénomène, la même attaque:

- Sans crier gare, l’iPhone, l’iPad ou le Mac affiche un écran de verrouillage inhabituel

- La page d’identification réclame un code à quatre chiffres, inconnu au bataillon

- Pour l’obtenir, un message vous invite à écrire à une fausse adresse email d’Apple

- Par retour de courrier, les pirates réclament une rançon de 50$ en échange du code

Le courrier frauduleux vous explique comment payer ce montant en bitcoin, la monnaie virtuelle très compliquée à tracer.

Comme dans tous les cas de ransomware (logiciel rançon), il est déconseillé de payer et de céder aux demandes des escrocs, qui vous mettent la pression en indiquant que vous disposez de 24 heures pour accéder à leur requête.

+ À lire ici : Vos fichiers contre une rançon, voici comment éviter l’escroquerie

Pour éviter les ranswomares, le conseil de base reste plus que jamais de se méfier des courriers électroniques, des pièces jointes et des sites à l’orthographe douteuse, qui réclament des informations confidentielles ou qui agitent une menace / une récompense démesurée.

Les sites de téléchargements et de streaming illégaux sont également des nids à virus, malwares et autres logiciels malveillants appelés à collecter des rançons.

LES PLUS RECENTS