WALLONIE PICARDE

Début des commémorations du centenaire de la Bataille des Mines à Messines

Les commémorations, sous haute sécurité, du centenaire de la Bataille des Mines ont débuté mercredi matin à Messines par un hommage aux soldats néo-zélandais en présence de nombreuses personnalités belges et étrangères.

La Bataille des mines de 1917 est un des moments clés de la Première Guerre mondiale. Cette importante offensive britannique a marqué le début de la fin du conflit. Vingt-quatre mines avaient été placées dans des tunnels creusés sous le no man’s land pour rejoindre les lignes allemandes. Dix-neuf d’entre elles ont explosé simultanément le 7 juin 1917 à 04 h 10 du matin, «zéro hour» pour les Britanniques, provoquant un important tremblement de terre. Dans l’histoire, seules les bombes atomiques larguées sur le Japon en 1945 ont provoqué une onde de choc plus importante. L’offensive fit de nombreux morts côté allemand.

Six cérémonies commémoratives sont au programme de cette journée placée sous le signe du souvenir dans la région du Westhoek.

Lieu de pèlerinage néo-zélandais

L’hommage aux soldats néo-zélandais a débuté à 08 h 00 avec les hymnes nationaux belges et néo-zélandais. Gregory Andrews, l’ambassadeur de Nouvelle-Zélande en Belgique et Patsy Reddy, la gouverneure générale de Nouvelle-Zélande, ont ensuite appelé à tout faire pour éviter de tels conflits.

Messines est devenue un lieu de pèlerinage pour les Néo-Zélandais où 3 700 d’entre-eux ont laissé la vie. Dix pour cent de la population néo-zélandaise de l’époque a en effet été envoyée combattre en Europe et de nombreux Néo-Zélandais ne sont jamais revenus. Trois jeunes – un Allemand, un Belge et Néo-Zélandais – ont ensuite lu des témoignages de soldats qui se sont battus à Messines.

Une cérémonie en mémoire des soldats australiens devait débuter à 11 h 00 à Ploegsteert. Le point d’orgue des commémorations aura lieu mercredi après-midi lors d’un hommage aux soldats britanniques et irlandais en présence du prince William au Peace Park à Messines puis au Wytschaete Cemetery à Wijtschaete.

LES PLUS RECENTS