• La STIB possède déjà 21 trains «Boa» conçus par CAF: d’une longueur de 94m, ils circulent sur les lignes 1 et 6 du métro bruxellois.
STIB

353 millions € pour 43 nouvelles rames: l’espagnol CAF construira les prochains métros de la STIB

La STIB craque. En surcapacité, elle doit se moderniser. Un nouveau système de signalisation va accroître la fréquence sur les lignes existantes. Où de nouvelles rames vont apparaître. Conçues par CAF, elles circuleront aussi sur le «métro nord» Bordet-Albert, en 2025.

Le conseil d’administration de la STIB a désigné l’entreprise qui fournira les 43 futures nouvelles rames de métro ainsi que celle chargée de la nouvelle signalisation de sécurité. C’est ce qu’indique le gestionnaire du réseau bruxellois ce 2 août dans un communiqué.

Pour les nouvelles rames, c’est la société espagnole «Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles» (CAF) qui a été choisie. Celle-ci opère partout dans le monde (voir notre diaporama). Elle a déjà fourni des rames de métro à la STIB puisque les trains dits «Boa», qui circulent sur les lignes 1 et 5 depuis 2007, ont été conçus dans les ateliers de CAF. Ils embarquent au maximum 728 personnes, dont 196 places assises. La STIB dispose en 2016 de 21 de ces trains Boa, composés de 6 voitures chacun et d’une longueur de 94m. À la différence des anciens trains U4 et U5 (conçus dans le Hainaut puis par Bombardier), ils permettent une circulation des passagers sur toute leur longueur.

353 millions € pour 43 nouvelles rames: l’espagnol CAF construira les prochains métros de la STIB
Le métro CAF de Medellin, en Colombie. Photo: CAF
«L’attribution de l’accord-cadre, d’une durée de 12 ans, sera immédiatement suivie d’une première commande ferme de 43 rames de métro et autres équipements annexes pour un montant de 353 millions d’euros (HTVA)», précise la STIB. La livraison des premières rames, qui viendront compléter les 66 actuelles au total, est prévue pour 2019. Après cette commande, 47 autres rames devraient suivre d’ici 2028.

88 millions pour la signalisation

Rayon sécurité, c’est la société «Ansaldo STS France» qui se chargera de la nouvelle signalisation. La première commande, comprenant la réalisation et l’installation de cette signalisation sur les lignes 1 et 5, porte sur un montant de 88 millions d’euros (HTVA).

La mise en service sur ces deux lignes est prévue pour 2020. L’objectif est d’augmenter les fréquences de passage des rames, actuellement de minimum 2 minutes 30 en heures de pointe, à 2 minutes, voire 90 secondes.

Métro automatique ou pas?

+ LIRE AUSSI | L’option du métro automatique toujours d’actu

+ PHOTOS | Dans le métro de Milan, auquel celui de la STIB devrait ressembler

+ LIRE AUSSI | L’année 2015 de la STIB en 10 chiffres

Le métro Bordet-Albert

353 millions € pour 43 nouvelles rames: l’espagnol CAF construira les prochains métros de la STIB
Le métro CAF d’Istanbul dont les couleurs ressemblent à celles de la STIB. Photo: CAF
Ces deux nouvelles étapes viennent donc s’ajouter à la construction d’un nouveau dépôt souterrain à Anderlecht et visent à répondre à la croissance continue de la clientèle des transports en commun bruxellois.

En novembre 2015, le gouvernement de la Région a approuvé le programme pluriannuel d’investissement pour les transports en commun d’ici 2020. Celui-ci pèse 5,2 milliards d’euros.

«Nous allons renforcer, en les développant, les transports en commun. Aucun mode ne sera oublié», souligne le ministre de la Mobilité et des Travaux publics Pascal Smet (sp.a). «Avec le projet Bordet-Albert, la Région créera d’ici 2025 une nouvelle ligne de métro. La STIB aura donc besoin à l’avenir de plus de rames de métro.»

+ LIRE AUSSI | Le métro nord : quel tracé ?

LES PLUS RECENTS