• L’Hôtel Danckaert, aussi appelé Villa Dewin, est classé. Mais les riverains et défenseurs restent inquiets face à la subsistance d’un projet immobilier voisin.
FOREST

L’Hôtel Danckaert est classé mais ses défenseurs craignent toujours la spéculation

Le gouvernement bruxellois a donné son feu vert ce 7 juillet au classement de la totalité de l’hôtel de maître «Danckaert» et d’une partie de son jardin, rue Meyerbeer 29-33 à Forest. Mais les défenseurs de ce patrimoine restent inquiets: un projet immobilier est toujours plausible.

Maison bourgeoise typique de son époque, érigée en 1922 par Jean-Baptiste Dewin (1873- 1948), à la demande de l’Industriel Jean Danckaert, l’hôtel qui porte son nom, forme un ensemble cohérent, dont toutes les parties nourrissent un intérêt patrimonial. Tant les pièces du premier étage et de l’étage sous comble que celles du rez-de-chaussée révèlent l’esthétique et l’écriture du célèbre architecte. Le caractère exceptionnel de l’édifice tient à sa globalité et à son authenticité, a commenté le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, à l’issue de la réunion.

Aux yeux de Rudi Vervoort, «l’hôtel Danckaert est représentatif de l’œuvre d’un architecte qui a durablement marqué le paysage et l’histoire de la Région. L’immeuble est un témoin original et remarquable de l’habitat de la bourgeoisie industrielle qui a fait la prospérité de Bruxelles».

En 2015, un comité de riverains s’est ému du sort de l’hôtel Danckaert dont la parcelle est la cible d’un projet immobilier de 51 logements et de 67 parkings souterrains. Ce qui n’est toujours pas à exclure puisque l’entièreté du jardin n’est pas classée. Une pétition pour défendre la conservation du lieu, rassemblant 2000 signatures, a été remise à la Région.

Le comité Notre Histoire, qui défend la villa, estime que le classement rend désormais incompatible le projet de logement. «Une construction aussi imposante défigurerait irrémédiablement le contexte environnemental de l’œuvre de Dewin. Il serait contradictoire qu’un bien qui bénéficie d’une protection si particulière soit si rapidement détérioré au seul profit de la spéculation immobilière».

LES PLUS RECENTS