Vidéos

Le mois d’avril 2016 dans la ziquemachine à remonter le temps

Petit moment de détente musical. Qu’écoutait-on en avril 2006, 1996, 1986, etc.? Réponse dans ce petit montage signé Patrick Zirpolo qui nous emmène dans une ziquemachine à remonter le temps.

2006 Najoua Belyzel – Gabriel

C’est ce que les Anglais appellent un «one-hit wonder». En avril 2006, Najoua Belyzel (Najoua Mazouri de son vrai nom) trône en tête des charts avec Gabriel: «Es-tu fait pour lui, Es-tu fait pour moi, Je n’attends qu’un signe de toi, Si tu as le mal de lui, J’ai le mal de toi, dis-moi.» Selon la chanteuse originaire de Nancy – née d’un père marcoain et d’une mère égyptienne – elle évoque Dieu dans cette chanson. «Je parle de Dieu! Je suis très religieuse. Mais évidemment, ce que j’aime dans une chanson c’est qu’on puisse se l’accaparer et s’en faire sa propre histoire. «Gabriel» a été écrite dans cet esprit, il peut y avoir plusieurs sens», dira-t-elle dans une interview à Charts in France. Beaucoup y verront une allusion à l’homosexualité.

L’info pour faire le malin. Derrière ce succès, on retrouve Christophe Casanave, producteur et auteur de titres pour Marc Lavoine (Toi mon amour), Elisa Tovati, Claire Kem, Gérard Darmon…

1996 Robert Miles – Children

En plein milieu des années 90, l’époque n’est plus trop aux musiques électroniques sans paroles. Les Vangelis, Jean-Michel Jarre et autres sont un peu mis de côté. C’est donc une grosse surprise quand le titre Children, signé par un certain Robert Miles, arrive en tête des hit-parades en 1996. En réalité, Robert Miles s’appelle Roberto Concina, il est Italien, DJ et producteur. Ce titre Children lui aurait été inspiré par des photos d’enfants prises durant la guerre que son père militaire lui aurait montrées. Ce tube fut vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde dont 600 000 en France. Il lancera le courant de la dream trance.

L’info pour faire le malin. Le titre a été repris de nombreuses fois par des groupes très différents. La plus surprenante est celle du groupe Tokamadera, qui en a fait une reprise en bachata (mélange de boléro, cha-cha, merengue…).

1986 Gold – Capitaine Abandonné

Dans les années 80, la ville de Toulouse fournit une kyrielle de nouveaux groupes et chanteurs qui connaîtront tous le succès: Art Mengo, Jean-Pierre Mader, Images… Une liste dans laquelle on retrouve Gold, groupe formé par Lucien Crémadès, Alain Llorca, Bernard Mazauric, Étienne Salvador et Émile Wandelmer. Après un premier succès avec Plus près des étoiles en 1985, le groupe poursuit sur sa lancée avec Capitaine Abandonné, single qui restera un mois n°1 et se maintiendra pendant 24 semaines dans le classement. Ce titre est un hommage au navigateur Philippe Jeantot, aux stars du sport et de l’aventure qu’ont été Arnaud de Rosnay ou Philippe de Dieuleveult.

L’info pour faire le malin. Le groupe Gold sera élu révélation de l’année aux Victoires de la musique organisées au Lido au mois de novembre.

1976 Jeane Manson – Avant De Nous Dire Adieu

En avril 1976, une jeune américaine plus ou moins inconnue occupe la tête des hit-parades avec un slow langoureux intitulé Avant de nous dire adieu. La chanteuse s’appelle Jeane Manson. Cette blonde plantureuse est originaire de Californie et elle est venue en Europe dans l’espoir de devenir actrice. On la retrouve d’ailleurs à l’affiche de Bons baisers de Hong Kong, film comique d’espionnage avec Les Charlots en vedette. Mais ses projets changent du tout au tout après sa rencontre avec l’auteur-compositeur Jean Renard, connu à l’époque pour avoir travaillé avec Françoise Hardy, Sylvie Vartan, Johnny Hallyday… C’est notamment lui qui a écrit J’ai un problème (chanté par Johnny et Sylvie) mais aussi Laisse-moi t’aimer par Mike Brant (dont il sera le producteur). Jeane Manson deviendra du jour au lendemain une vedette de la variété française.

Deux infos pour faire le malin. Jeane Manson a été miss août 1974 dans Playboy. Quant à Jean Renard, on lui doit les génériques français des séries Dallas (1979), Rémi sans famille (1981), Santa Barbara (1985) et Amour, Gloire et Beauté (1990).

1966: Nancy Sinatra – These Boots Are Made For Walkin’

Dans la famille Sinatra, je demande la fille. En avril 1966, Nancy n’a pas encore 26 ans mais elle marche déjà sur les traces de son père. Après avoir joué dans quelques films, elle s’est lancée dans la chanson et obtient son premier succès avec ce titre – These Boots Are Made For Walkin’– chanson pop écrite par Lee Hazlewood, figure importante de la pop américaine dans les années 60. La chanson parle d’une jeune fille refusant les avances d’un homme plus vieux. Lee Hazlewood se la réservait pour lui, mais Nancy Sinatra a réussi à le convaincre: «C’est mieux pour une fille de la chanter, parce que quand tu la chantes, cela semble vicieux. Quand je la chanterai, elle sera sexy et mignonne.»

L’info pour faire le malin. La chanson a été reprise de nombreuses fois, notamment par Antonio Banderas en tant que Chat potté dans les bonus du DVD Shrek 2 ou encore par La Grande Sophie sur l’album Le Porte-bonheur en 2001.

LES PLUS RECENTS