Stromae chez Sony Music pour son DVD… Et plus si affinités ?
Stromae a signé chez Sony Music pour publier le DVD de sa dernière tournée. Et plus si affinités?Crédits: Reporters/GSI Media
musique

Stromae chez Sony Music pour son DVD… Et plus si affinités ?

La nouvelle est tombée en milieu d’après-midi. Le DVD/Blu-ray de la dernière tournée de Stromae sortira chez Sony Music le 11 décembre prochain. De là à dire qu’il a signé chez Sony pour la suite de ses aventures musicales, personne ne confirme…

C’est une nouvelle un peu étrange arrivée par mail cet après-midi. Sony Music Belgique indique que les images de la tournée de Stromae autour de l’album Racine carrée seront publiées sur la plateforme Vevo le mercredi 9 décembre avant de sortir physiquement en Blu-ray et DVD deux jours plus tard. Mais aucune indication concernant la sortie d’un album live… Ni concernant l’officialisation d’un passage de Stromae d’Universal Music chez Sony Music. Or, les maisons de disques sont souvent promptes à annoncer ce genre de transfert. D’autant plus que Stromae n’est pas n’importe qui: aucun artiste francophone n’arrive à vendre 2,5 millions d’albums dans le monde aujourd’hui.

On sent que le sujet est «touchy». Chez Sony Music Belgique, personne n’est en mesure de nous confirmer un éventuel transfert. Et chez Universal Belgique non plus. Les choses se négocient de toute façon à un autre niveau.

Rappelons que depuis le début de l’année, Stromae se retrouve sans label: le contrat qui le liait avec Universal Music expirait après cinq années et deux albums. À l’époque de la publication de la nouvelle, le patron de Mercury France (NDLR: label d’Universal Music qui s’occupait de Stromae), Olivier Nusse, avait indiqué vouloir garder le chanteur belge au sein de son écurie. «Nous avons de très bons rapports avec Stromae. Nous aimerions le garder, et discutons en ce sens avec lui», avait-il laissé entendre à l’époque.

Mais Sony Music France avait également marqué son intérêt: «Si Stromae cherche une maison de disques, il est le bienvenu, déclarait pour sa part le patron Stéphane Le Tavernier. Il a un potentiel international important et nous avons pu développer ce type de potentiel avec des artistes comme Zaz. Surtout, Stromae redonne un grand intérêt au texte, comme Fauve, Brigitte ou Julien Doré, en inventant un style qui est totalement en phase avec l’époque, d’où son succès».

Il oubliait de mentionner la poule aux œufs d’or que représente l’artiste en termes de vente de disques. Dans un marché moribond, il a réussi à vendre 2,4 millions de son dernier album, Racine carrée.

Apparemment, Sony Music a eu les arguments qu’il fallait pour convaincre le chanteur de publier les images de son dernier spectacle chez eux. Avant la signature d’un autre contrat portant sur de futurs albums?

Rappelons que jusqu’à présent, Stromae est son propre producteur, via sa société Mosaert.

LES PLUS RECENTS