Meurtre de Jamioulx: "Je n'allais pas refuser de sortir"
Judiciaire

Meurtre de Jamioulx: "Je n'allais pas refuser de sortir"

Aubin, le jeune homme qui avait participé au meurtre d'un boulanger à Jamioulx en 2007 et qui est aujourd'hui libre, s'exprime vendredi dans La Dernière Heure/Les Sports.

"Oui, ça peut paraître incroyable, c'est vrai, mais je n'y peux rien moi. Je n'allais quand même pas refuser de sortir", réagit-il.

La remise en liberté du jeune homme a créé l'émoi et de nombreuses réactions, y compris dans la famille du boulanger tué. A l'époque du meurtre, Aubin, qui était mineur, avait été placé en IPPJ.

Lors d'une de ses fugues, le jeune homme, devenu majeur, avait commis un vol avec violence, ce qui l'avait conduit en prison après avoir été condamné à deux ans de prison ferme. Depuis juillet, il bénéficie toutefois d'une interruption de sa peine et attend un bracelet électronique.

"C'est tant mieux pour moi. Si je m'étais évadé de la prison, là j'aurais pu comprendre qu'on me traite de crapule, mais c'est pas le cas ici", insiste-t-il. Aubin reconnaît qu'il pense souvent au boulanger. "Je m'en veux d'avoir été là lorsqu'un de mes complices lui a tiré dessus. J'allais là juste pour me faire un peu d'argent. Je comprends la douleur de son épouse mais elle ne doit pas s'imaginer non plus que je vais aller chercher mon pain chez elle. C'est clair que par respect, je vais éviter d'aller dans les rues de Jamioulx", ajoute-t-il.

 


 

PHOTOS ET VIDEOS
LES PLUS RECENTS