Genk s’impose contre Zulte Waregem et met la pression sur le Standard
-Crédits: BELGA
FOOTBALL

Genk s’impose contre Zulte Waregem et met la pression sur le Standard

La 26 journée du championnat de Belgique a débuté vendredi par le succès de Genk sur Zulte-Waregem (3-1) grâce à Nikos Karelis (17e), Thomas Buffel (58e) et Alejandro Pozuelo (90e+1).

Au classement, les Limbourgeois (37 points) conservent leur 6e place. La formation flandrienne, qui est temporairement revenue à la marque par Hamdi Harbaoui sur penalty (32e), elle reste bloquée à la 12e place (28 points).

Victime d’une embolie pulmonaire, Karelis a repris les entraînements le 1er février mais après deux montées au jeu, Philippe Clement l’a titularisé. Le coach de Genk a bien fait: l’attaquant grec a profité d’une grossière erreur de Damien Marcq pour ouvrir la marque (17e, 1-0). Disputée sous la neige, la rencontre n’avait jusque-là pas fait vibrer le public réduit.

A Zulte-Waregem, le nouveau venu Theo Bongonda a directement reçu sa place dans le onze de base. L’attaquant a vainement tenté d’animer le début de rencontre avec Peter Olayinka (6e). Bongonda a malgré tout eu une influence sur le résultat de son équipe puisque lancé en profondeur, il était en passe de gagner son duel avec Danny Vukovic, quand le gardien limbourgeois l’a accroché dans le rectangle. Harbaoui a tranquillement placé le ballon dans le plafond du but (32e, 1-1). Mis à part les deux buts, la première mi-temps n’a plus réservé de sensations malgré la montée au jeu de Dieumerci Ndongala à la place d’Aly Samatta, blessé. (36).

A la reprise, Zulte-Waregem a de nouveau donné les premières impulsions. Harbaoui a forcé Vukovic à la parade (52e) et Sandy Walsh n’a pas appuyé son tir (53e). Mais sur un contre, Karelis a servi Buffel, qui a redonné l’avance à Genk (58e, 2-1).

Dans la foulée, le capitaine limbourgeois (60e) et Ndongala (62e) ont hérité de deux belles opportunités de creuser l’écart. Harbaoui a failli les punir mais le ballon de l’attaquant de Zulte a été sorti à même la ligne par Joseph Aidoo (67e). Les allers-retours entre les buts ont continué mais à ce jeu, Genk s’est montré le plus efficace grâce à Pozuelo (90e+1, 3-1). Les Limbourgeois n’avaient plus gagné à domicile depuis le 25 octobre (2-0 contre Bruges).

Finaliste de la Coupe de Belgique le 17 mars face au Standard, Genk remporte une importante victoire dans la perspective des playoffs I.

LES PLUS RECENTS