BELGIQUE

Trop peu d’autopsies sont pratiquées en Belgique, selon des médecins légistes

«De nombreux meurtres passent inaperçus, faute d’autopsie», dénonce Philippe Boxho, médecin légiste responsable du centre de médecine légale à Liège.

En Belgique, seul 1% des décès fait l’objet d’une autopsie, contre environ 4% en France et 8% en Allemagne.

Selon le spécialiste qui est intervenu dans les pages de La Dernière Heure, ce mardi, un examen externe devrait être réalisé pour les décès qui se produisent en dehors du milieu hospitalier. Le docteur Duverger, actif en Hainaut et à Namur, explique que des empoisonnements peuvent passer inaperçus sans examen toxicologique.

La principale raison de ce manque d’autopsies est le coût: 448 euros par dépouille.

Aujourd’hui, une autopsie peut être réclamée par le procureur du Roi lorsqu’il juge un décès suspect.

LES PLUS RECENTS