En huit mois, quatre voitures ont embouti la même façade à Musson !
MUSSON

En huit mois, quatre voitures ont embouti la même façade à Musson !

Un mort en avril, à l’entrée du village, la façade emboutie en novembre l’an dernier puis encore en février et encore en septembre 2017, voici que cette nuit du 11 novembre 2017 a vu la quatrième attaque de la façade de citoyens de Signeulx (Musson).

Toujours le même scénario: les voitures arrivent à des vitesses trop élevées, les chauffeurs ne maîtrisent plus l’engin et au bas de la ligne droite de cette RN 88 qui conduit d’Aubange à Virton, la voiture est stoppée brutalement par cette façade qui n’en finit pas d’être refaite! Cette fois encore les dégâts sont importants: après le retrait de la voiture accidentée un trou béant apparaît.

Le village est en révolte. Même si la majorité des accidents se produisent durant la nuit comme ce 11 novembre vers 4 h du matin, à une cinquantaine de mètres de cet endroit de la rue de Lorraine, une école accueille quotidiennement des enfants.

À plusieurs reprises, les conseillers de police de la commune Christian Marmoy et Mohammed Boumkassar ont demandé des mesures afin que la vitesse soit réduite dans cette portion d’axe, entre Baranzy et Signeulx, particulièrement meurtrier en envisageant notamment le placement de radars tant préventifs que répressifs.

LES PLUS LUS
LES PLUS RECENTS