RADIO

10 ans de «Votez pour moi»: André Lamy, l’homme aux 150 voix

Vous pouvez l’entendre tous les matins sur Bel-RTL se lancer dans de nombreuses imitations de personnalités diverses. André Lamy est «l’homme aux 150 voix».

«J’ai arrêté de compter il y a longtemps…» Entre deux rires tonitruants, André Lamy nous croque quelques-unes de ses voix préférées: le roi Albert II, Léopold Lippens, Christophe Giltay…

Travailler une voix, ce n’est pas à la portée de tous: «En fait, précise-t-il, travailler une nouvelle voix, ça me prend entre 3 secondes et… 2 ans. Puis certaines, je n’y arrive pas. Comme André Antoine par exemple».

L’homme a l’humilité de porter un regard critique sur ses voix: «Sur les 150 que je fais, il y a un tiers de bonnes, un tiers de reconnaissables et un tiers où ce sont plus des évocations.»

Mais ce qui compte aussi, et ce qui permet aux auditeurs de Votez pour moi de reconnaître les personnalités imitées, ce sont ce que l’on appelle les gimmicks: le «Nom de dieu, dis» d’Albert II, «Excusez du peu» pour Christophe Giltay et les désormais célèbres «danseurs de hip-hop» de Bart de Wever.

Les animateurs de Votez pour moi n’ont pas la prétention de faire bouger les choses, au niveau politique, «Faire rire est notre seul but»

En prélude aux 10 ans de l’émission, découvrez l’interview complète et en imitations d’André Lamy dans notre vidéo ci-dessus.

Une page complète à lire dans L’Avenir de ce vendredi 13 octobre 2017, ici, sur tablette, smartphone ou PC

LES PLUS RECENTS
d'articles