La région bruxelloise dévoile son guide de la culture urbaine: voilà quatre immanquables
Bruxelles

La région bruxelloise dévoile son guide de la culture urbaine: voilà quatre immanquables

Pour la première fois, un livre fait le tour de l'art urbain à Bruxelles. Il donne un large aperçu des peintures, graffitis et fresques qui ornent les murs de la ville, mais aussi des boutiques en lien avec la culture du street art.

C'est la première fois qu'un livre fait le tour de l'art urbain à Bruxelles. Il donne un large aperçu des peintures, graffitis et fresques qui ornent les murs de la ville, mais aussi des boutiques en lien avec la culture du street art.

Rédigé par l'ASBL Urbana, ce guide est destiné à tous les amateurs de street art, tatouages, skateboard ou encore de musique hip-hop.

Le « street art » est un art vivant en perpétuelle évolution. La nature éphémère des oeuvres citées implique qu'elles peuvent être à tout oment effacées ou remplacées par d'autres. On a retenu les quarte immanquables du moment.

Les oeuvres de Bonom

Bonom, désormais Vincent Glowinski, est sans nul doute le street artiste bruxellois le plus célèbre. En quelques années, il est devenu une véritable légende au rythme de l'apparition de ses gigantesques peintures murales sur les façades grises de la ville. Comme par magie, celles-ci ont subitement accueilli une faune hétéroclite appararue pendant la nuit : un animal préhistorique courant le long du chemin de fer, un renard dévalant une façade, un bison, une baleine, un poulpe, une araignée géante défiant la police, .... 
+ www.vincentglowinski.com

La fresque de Kool Koor

Kool Koor est un américain, issu d'une famille d'artistes du South Bronx. Il vit à Bruxelles depuis vingt ans et est devenu une référence mondiale dans son domaine. Ex compagnon de Basquiat et de Keith Haring, il a démarré le graffiti à 13 ans à New York, là justement où l'histoire du street art a démarré, du Bronx à l'East Village puis Soho : la « Graffiti connection » ou « Graffiti writer ». Kool Koor est un des artistes les plus intéressants et représentatifs de sa génération. 
http://koolkoor.wix.com/koolkoor

L'underground du Recyclart

Punk, skater, graffeurs et autres electro freaks se sentent comme à la maison dans cette ancienne gare réaménagée en club. Et c'est normal vu la sélection usicale plutôt recherchée qu'on y joue : trap, electro minimal, ethno techno, afro fusion, mais aussi global bass. De plus le Recyclart organise régulièrement des performances  socio-artistiques pointues dans un esprit hybride urbain et underground typiquement bruxellois.
www.recyclart.be

Balade street art

Le Street Art transforme Bruxelles en galerie -musée à l’air libre. Il existe de nombreux endroits discrets ou cachés, difficile à découvrir pour le grand public. C'est pourquoi des organismes ont mis sur pied des balades street art à travers Bruxelles. Et même les Bruxellois découvriront et apprendront des choses.

C'est notamment le cas de l'asbl « Fais le trottoir » qui rassemble des connaisseurs et praticiens de graffiti qui œuvrent depuis plusieurs années pour une meilleure (re)connaissance de cet Art. A travers différentes actions, ils tentent de mettre en évidence les aspects positifs du graffiti et de transmettre au public une vision objective, afin de dépasser les stéréotypes liés à cette pratique. Fais le Trottoir propose différents types de visites guidées animées par deux personnes dont un artiste. Lors de ces balades, ceux-ci décodent les signatures, expliquent l’historique et les techniques de travail et les mécanismes propres à ce mouvement.  

L'équipe d'Arkadia, qui développe de nombreux projets culturels afin de dévoiler au plus grand nombre les richesses du patrimoine belge et bruxellois, dont le street art, organise également des visites. A découvrir dans leur programme

+ www.faisletrottoir.com
www.arkadia.be

La culture urbaine est plus que jamais un sujet d’actualité qui passionne de nombreux jeunes et moins jeunes à travers le monde. Afin de satisfaire cette nouvelle demande, l’ « Urban Cultural Guide » a été créé. Un condensé des hauts lieux bruxellois pour les fans de street art, musique et autres. 

Le guide est disponible en français, néerlandais, anglais et allemand. Une traduction espagnole et italienne suivront, car le guide s'adresse notamment aux touristes. Une version gratuite en ligne sera régulièrement mise à jour.

LES PLUS RECENTS
d'articles