Les 6 commentaires Facebook retenus par notre community manager cette semaine
-Crédits: EDA
VU SUR INTERNET

Les 6 commentaires Facebook retenus par notre community manager cette semaine

Vous êtes toujours plus nombreux à réagir à l’actualité sur la page Facebook de L’Avenir. Cédric Rosenbaum, notre community manager, a sélectionné dix commentaires qui ont retenu son attention cette semaine.

LUNDI

Patrick Sébastien annonce la fin de son émission « Les années bonheurs ».

Arlette Nemeghaire pour son constat de la télévision envahie de séries policières au détriment de la variété:

«

C’est bien triste pour le peu de variétés qu’il reste à la télé! Mais bon, apparemment on préfère des séries ou il n’y a que de la violence et de l’hémoglobine! Et puis on s’étonne de la violence au quotidien. Posons-nous les bonnes questions…

»

Mardi

À Charleroi, des individus tentent de libérer les animaux du cirque Bouglione.

Élisabeth Swan qui a une pensée pour les animaux enfermés dont on oublie souvent le sort:

«

Au lieu d’ennuyer Bouglionne.. Allez libérer les animaux des abattoirs, des propriétaires irresponsables et aller faire un tour dans les refuges animaliers.

»

Un couple decorneilles s’attaque aux voitures de la police.

Nadine Pink pour sa légende du mauvais œil:

«

Ha ha ils sont connus pour prévenir du mauvais sort je serais eux, je ne bougerais pas le véhicule.

»

Mercredi

Il y a 25 ans, on découvrait le phénomène, C’est arrivé près de chez vous »:

Manu Flam pour la petite anecdote qui donne le sourire:

«

La légende raconte que Tarantino est allé voir le film en français n’a rien compris mais est tout de même tombé amoureux du film, il l’a revu plus tard en VOST pour tout comprendre. C’est d’ailleurs pour ça que l’année où il a été président du jury il a souhaité avoir Poelvoorde à ses côtés!

»

Jeudi

Houyet: la fin du château de Noisy est scellée:

Marie Gucci pour le constat sans appel du gâchis qu’on aurait pu éviter:

«

Triste de voir de telles constructions être démolie par manque de moyens ou de volonté d’entretenir. Derrière ces pierres, il y a une histoire mais quand elles deviennent un danger on ne peut que démolir.

»

VENDREDI

L’Afsca lui demande de couper sa haie quasi centenaire:

Francine Boucher qui s’étonne que l’Asfca devienne jardinier:

«

J’en ai une chez moi, les oiseaux y font leurs nids car ils y sont à l’abri des pies qui dénichent les oisillons. L’Afsca devrait s’occuper de ses objectifs premiers, l’hygiène dans les endroits où l’on transforme des aliments.

»

LES PLUS RECENTS