De célèbres comptines revisitées à la sauce liégeoise: le résultat est génial
Le chef d’orchestre et orchestrateur Jean-Pierre Haeck.Crédits: OPRL
CULTURE

De célèbres comptines revisitées à la sauce liégeoise: le résultat est génial

L’Orchestre philharmonique et l’Opéra, avec le soutien de la Province, viennent de sortir un livre-disque de comptines revisitées et interprétées à Liège. Le tout est très joliment illustré par une jeune artiste liégeoise.

L’univers enfantin des comptines et le prestige de l’opéra et du philharmonique peuvent se croiser. À Liège, leur rencontre a même abouti sur une très belle production, à savoir un livre-disque baptisé «Comptines. L’Orchestre raconte…»

Plus qu’une compilation de comptines, il s’agit d’un voyage musical à la fois pédagogique et de haute volée, revisitant Il était une bergère, À la volette, Une souris verte, Dodo l’enfant do, Malbrough s’en va t’en guerre et une demi-douzaine d’autres airs connus. Il s’agit en outre d’une fabrication entièrement liégeoise.

Le projet est né à l’automne 2015. Dans le cadre de concerts pédagogiques, l’Orchestre philharmonique royal de Liège (OPRL) a mis en musique une animation sur les comptines. L’idée a germé d’en garder une trace, donc d’enregistrer ces titres connus de tous.

Entre prestige et simplicité

Le chef d’orchestre et orchestrateur Jean-Pierre Haeck s’est alors attelé à recomposer en partitions toutes ces comptines, en leur offrant une forme de splendeur, tout en conservant leur caractère simple et mélodieux. Les enfants (et leurs parents) prendront du plaisir à chanter, tout simplement. Ceux qui connaissent un peu la musique repéreront aussi une série de clins d’œil, dont l’enregistrement est truffé.

«Je me suis amusé à insérer des citations. Par exemple, vous retrouverez une citation de Blanche-Neige (Un jour mon prince viendra), une autre de Tchaïkovsky», explique Jean-Pierre Haeck. «Même avec les accords, c’était amusant. Par exemple, À la volette est basé sur le même pattern que L’Arlésienne de Bizet.»

Dodo l’enfant do, que l’on chante pour endormir les enfants, prend ici des airs jazzy, inspirés de Glenn Miller. Il était une bergère transporte en Bohême, s’inscrivant dans l’univers de Smetana.

La Maîtrise de l’Opéra royal de Wallonie, composée de chanteurs de 6 à 16 ans, y a apporté sa contribution en chantant trois titres, sous la direction de Véronique Tollet: Compère Guilleri, Su’l’pont du Nord et Une araignée sur le plancher.

L’enregistrement a donné naissance à un CD de onze titres, auxquels il faut ajouter trois pistes en karaoké. Cette musique prend place dans un livre-disque, qui sort donc en ce mois de mai.

On y retrouve des paroles, quelques portées, mais surtout des illustrations réalisées par une artiste liégeoise, Marie Vanderbemden. Âgée de 24 ans et originaire de Tilff, elle avait déjà été remarquée dans le cadre de «Page 1», un programme de la Province de Liège qui met en lumière les jeunes auteurs de BD et illustrateurs.

Elle a été sélectionnée pour illustrer le livre-disque, une belle opportunité pour faire connaître son talent, alors qu’elle est encore jeune dans la discipline, comme elle le reconnaît volontiers.

Le livre disque Comptines. L’orchestre raconte est disponible au magasin La Parenthèse, dans les bâtiments de l’OPRL ou sur son site, au prix de 18 euros (avec d’éventuels frais d’envoi de 2,50 euros). À partir de la fin de l’année prochaine, l’ouvrage sera réédité et vendu à l’échelle internationale par l’intermédiaire du label La Dolce Volta.

De célèbres comptines revisitées à la sauce liégeoise: le résultat est génial
L’illustration de «Malbrough s’en va t’en guerre». Photo: © Illustration Marie Venderbemden

En concert

De célèbres comptines revisitées à la sauce liégeoise: le résultat est génial
Photo: © Illustration Marie Vanderbemden
Les comptines jouées par une trentaine de musiciens de l’OPRL ont déjà été interprétées lors de séances pédagogiques, devant près de 2 500 enfants au total. Cette semaine, une dizaine de représentations sont programmées dans la région, dont une samedi à la salle philharmonique.

Une série de concerts en milieu scolaire ou public se dérouleront encore en décembre et novembre. L’orchestre est accompagné de la Maîtrise de l’ORW lors des représentations publiques, mais ce sont bien les enfants du public qui sont invités à chanter lors des autres représentations.

Les comptines y sont jouées, mais c’est aussi l’occasion pour l’orchestre, de faire goûter la musique aux enfants, à l’aide notamment d’un personnage interprété par une comédienne-chanteuse. Les différentes familles d’instruments ou encore le rôle du chef d’orchestre y sont par exemple expliqués.

Infos sur www.oprl.be

LES PLUS RECENTS