• Girafe et éléphant doivent être nettoyés et restaurés, ce qui ne peut être fait qu’au sein même du musée, à leur emplacement définitif.
TERVUEREN

Un éléphant et une girafe traversent Bruxelles pour rentrer chez eux au Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren

La girafe et l’éléphant empaillés sont de retour au Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren. Ils avaient déménagé pendant la rénovation.

Après la pirogue en 2016, la girafe et l’éléphant empaillés sont de retour au Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren, indique la Régie des bâtiments dans un communiqué vendredi. Les travaux de rénovation du musée entrent dans leur phase finale et doivent être achevés cet été, en vue d’une réouverture en juin 2018.

Les deux animaux doivent être nettoyés et restaurés, ce qui ne peut être fait qu’au sein même du musée, à leur emplacement définitif.

Une rénovation s’imposait car les infrastructures de ce bâtiment datant de 1910 ne répondaient plus aux besoins d’un musée moderne et l’exposition permanente avait fortement vieilli.

LES PLUS RECENTS
d'articles