Coup de sonde: Macron en Président, Hamon et Mélenchon font la nique à Le Pen
Emmanuel Macron rassemble la majorité des votants de notre test.Crédits: Reporters
FRANCE

Coup de sonde: Macron en Président, Hamon et Mélenchon font la nique à Le Pen

Alors que les électeurs français s’apprêtent à voter pour le premier tour de l’élection présidentielle, 17.974 internautes ont participé à notre test permettant de désigner le candidat qui correspond le plus à votre vision de la société de demain. Et les résultats sont parfois surprenants.

+ TEST | Quel candidat vous correspond le mieux ?

Depuis une semaine, les internautes de L’Avenir ont la possibilité de répondre à une vingtaine de questions basées uniquement sur les propositions politiques formulées par les cinq «gros» candidats à l’élection présidentielle française. Objectif? Connaître le candidat qui leur correspond le mieux. Et à ce petit jeu, c’est Emmanuel Macron qui semble tirer son épingle du jeu. Analyse.

Emmanuel Macron, le juste milieu

A en croire les 17.974 internautes de L’Avenir qui ont répondu à notre test, le candidat du parti «En Marche!» a tout pour devenir le prochain président de la République.

Avec huit de ses propositions politiques plébiscitées sur l’ensemble de notre test, l’ancien ministre de l’Economie du gouvernement Valls II séduit. Ses atouts? Son charisme et ses prises de position à l’international où il promet notamment de se faire respecter de la Russie.

Certainement très apprécié pour son sens du compromis - son programme est composé d’idées de droite et de gauche - Emmanuel Macron marque toutefois le pas sur certains thèmes économiques, comme celui relatif à la fiscalité sur les successionsou l’attribution des marchés publics en France.

Benoît Hamon, la «belge» surprise

Contrairement aux électeurs français qu’il peine à convaincre - les derniers sondages le créditent de 7,5% d’intentions de vote - Benoît Hamon se profile comme le principal concurrent d’Emmanuel Macron, selon nos internautes.

Très convaincant sur la thématique européenne et le mariage pour tous, le candidat officiel du Parti socialiste (PS) fait surtout la différence lorsqu’il s’agit de repenser le modèle économique français. De son «impôt unique, simple et progressif» (38,1%) sur les très gros revenus à son désir de promouvoir «une nouvelle loi qui encouragera la poursuite de la réduction collective du temps de travail» (34,4%), l’ancien ministre de l’Economie sociale fait souvent mouche.

Malheureusement pour lui, sa personnalité un peu moins charismatique qu’Emmanuel Macron, avec qui il partage quelques idées, et la forte progression de Jean-Luc Mélenchon lui coûte sans doute la Présidence.

Jean-Luc Mélenchon, un peu trop extrême

Avec cinq propositions plébiscitées par nos 17.974 internautes, Jean-Luc Mélenchon fait mieux que Marine Le Pen et François Fillon.

Mais curieusement, si sa «garantie dignité» pour les handicapés, travailleurs pauvres et personnes âgées rencontre un grand succès parmi les votants (45,7%), sa liberté de ton aurait tendance à freiner les ardeurs des électeurs belges.

Pour une Europe moins libérale - ce qu’apprécie plus de la moitié de nos internautes (52,4%) - Jean-Luc Mélenchon est finalement un peu trop «extrême» aux yeux du grand public.

Marine Le Pen, trop «populaire»?

Selon notre test, la présidente du Front National (FN) arriverait à a quatrième position de l’élection présidentielle française.

Bien que sa franchise séduit 40,9% de nos internautes, que son projet de réduire le nombre d’élus trouve écho auprès de 33,4% de nos votants et que son envie de durcir les conditions de régularisation des demandeurs d’asile plaît à 39,8% de nos électeurs, Marine Le Pen paie très cher ses prises de position très tranchées sur plusieurs thématiques sociétales, dont le mariage pour tous.

À l’image d’un Jean-Luc Mélenchon dont la personnalité divise, Marine Le Pen, dont les prises de position à l’international ne rencontrent pas autant de succès, ne parvient pas encore à adoucir son image.

François Fillon, juste combatif

Contrairement aux autres «gros» candidats de cette élection présidentielle 2017, François Fillon ne séduit quasiment jamais nos internautes.

Salué uniquement pour sa combativité et son jusqu’au-boutisme malgré les scandales qui l’accablent, le candidat des «Républicains» ne parvient même pas à faire monter la sauce sur des sujets qui lui tiennent à cœur, comme l’impôt sur la fortune (ISF) ou la «loi travail».

LES PLUS RECENTS
d'articles