Meurtre de Valentin Vermeesch: les avocats n’ont pas demandé la remise en liberté de leur client
-Crédits: BELGA
HUY

Meurtre de Valentin Vermeesch: les avocats n’ont pas demandé la remise en liberté de leur client

Les quatre inculpés du meurtre de Valentin Vermeesch ont comparu vendredi matin devant la chambre du conseil de Huy. La décision de prolonger la mise sous mandat d’arrêt d’un mois sera rendue dans l’après-midi.

+ A LIRE : Le mandat d’arrêt confirmé un mois pour les prévenus

La décision de prolonger la mise sous mandat d’arrêt d’un mois sera rendue cet après-midi. Aucun des avocats des quatre jeunes n’a demandé la mise en liberté de son client.

Trois d’entre-eux sont inculpés de meurtre et de tortures. Dorian, qui a dénoncé les faits, n’ayant pas évoqué la torture, n’est inculpé que de meurtre mais «il est clair que son inculpation sera requalifiée en ce sens comme pour les autres», indiquent maîtres Mallants et Toller, respectivement avocats de Loïck et d’Alexandre.

Le cinquième tortionnaire est, lui, mineur, et il a été placé en IPPJ (Institut de protection de la jeunesse) pour une durée de trois mois.

Ces cinq jeunes avaient torturé puis jeté dans la Meuse, les mains menottées, Valentin Vermeesch.

PHOTOS ET VIDEOS
LES PLUS RECENTS
d'articles