FOOTBALL

Anderlecht et Genk quittent l'Europa League par la grande porte

A l'image de Genk qui n'est pas parvenu à surprendre le Celta Vigo, Anderlecht a été éliminé de l'Europa League, ce jeudi soir, après avoir poussé Manchester United aux prolongations.

Les supporters belges ont vécu une soirée européenne sous tension, ce jeudi soir. Et pour cause, en plus de Genk qui a longtemps cru pouvoir inscrire le but de la qualification pour les demi-finales de l'Europa League, Anderlecht a poussé Manchester United aux prolongations après un avoir arraché le nul durant le temps réglementaire (1-1). 

Manchester United-Anderlecht (2-1, a.p.)

Le Sporting d'Anderlecht a été éliminé après s'être incliné à Old Trafford (2-1) en quarts de finale retour de l'Europa League. Après leur match nul à l'aller (1-1), les Bruxellois ont finalement dû s'avouer vaincus en prolongation sur un but de Marcus Rashford (107e). Une semaine après avoir arraché le nul à domicile (1-1), les Bruxellois se déplacent à Manchester pour un match qui s’annonce bouillant.

Dominé lors du match aller au Stade Constant Vanden Stock, le Sporting avait tout de même accroché le nul en fin de rencontre grâce à Leander Dendoncker. C'est avec pas moins de quatre changements et une équipe tournée vers l'offensive qu'Anderlecht se présentait à Old Trafford.

D'ailleurs, la première occasion était mauve avec un tir de Leander Dendoncker qui est passé juste à côté du montant de Sergio Romero. Mais c'est United qui a ouvert le score. Un contre très rapide est arrivé dans les pieds de Mkhitaryan qui a ajusté Ruben Martinez d'une frappe puissante (1-0, 10e). Ruben a ensuite laissé les Bruxellois dans le match grâce à deux belles parades devant Paul Pogba (12e) et Jesse Lingard (13e).

Après deux alertes bruxelloises, signées Frank Acheampong (21e) et Dendoncker (27e), le RSCA est méritoirement revenu au score. Un tir de Youri Tielemans a rebondi sur la transversale avant de tomber dans les pieds de Lukasz Teodorczyk. A l'affût, Hanni a égalisé (1-1, 32e).

En seconde période, l'équipe de José Mourinho a longtemps dominé et s'est procuré de nettes occasions, sans jamais parvenir à marquer, la faute à la maladresse des attaquants mancuniens et à un Ruben attentif. Anderlecht, volontaire et appliqué en défense, a accroché les prolongations. Dans les dernières secondes du temps additionnel, Zlatan Ibrahimovic s'est blessé au genou et a dû laisser sa place.

En prolongation, United s'est illustré d'emblée avec une reprise de volée de Pogba arrêtée par Spajic (92e). Quelques minutes plus tard, un but du même Pogba a été annulé pour une faute de Marouane Fellaini sur sa remise de la tête (101e).

Au début de la seconde prolongation, Marcus Rashford, servi par Fellaini, s'est joué de deux défenseurs avant de tromper Ruben et délivrer Old Trafford (2-1, 107e). Malgré une pression anderlechtoise dans les derniers instants, l'équipe de René Weiler quitte donc la scène européenne avec les honneurs.

Genk-Celta Vigo (1-1)

Malgré un bon résultat obtenu en espagne il y a une semaine (3-2), le Racing Genk n'est pas parvenu à se défaire du Celta Vigo, ce jeudi soir, qui se hisse dans la foulée dans le dernier carré de l’Europa League pour la première fois de son histoire. Et pourtant, les Limbourgeois ont été loin d'être ridicules face aux Espagnols.

Ainsi, Genk se créait par exemple la première grosse occasion après cinq minutes : Trossard centrait pour Samatta dont la tête passait de peu au-dessus du but espagnol.

Vigo se montrait dangereux par Sista et Beauvue, qui forçait Ryan à la parade en fin de première mi-temps. Une première période qui se terminait sur un score vierge.

Beauvue alertait une nouvelle fois Ryan en début de seconde période (51e). Mais c'est Sisto qui trouva le chemin des filets à la 63e.

Mené 0-1, Genk se retrouvait dans l’obligation de marquer deux buts. Le premier tomba rapidement : Trossard égalisait à la 67e. Il restait un but à inscrire pour aller en demi-finales, mais celui-ci ne tomba jamais.

Genk quitte l’Europa League alors que les Limbourgeois sont invaincus cette saison sur la scène européenne (7 victoires et 2 nuls). Une maigre consolation pour les troupes d’Albert Stuivenberg.

PHOTOS ET VIDEOS
LES PLUS RECENTS
d'articles