Le parlement bruxellois demande une facturation mensuelle de l’eau
IllustrationCrédits: EdA
BRUXELLES

Le parlement bruxellois demande une facturation mensuelle de l’eau

Le texte adopté vendredi plaide pour l’ouverture d’une concertation à ce sujet avec les opérateurs publics bruxellois de l’eau Vivaqua et Hydrobru, sans envisager de surcoût pour le consommateur.

Le parlement bruxellois s’est prononcé vendredi à l’unanimité en faveur de l’instauration d’une facturation mensuelle de l’eau de distribution, payée jusqu’à présent une fois par an par les habitants de la capitale, hormis pour les ménages qui consomment plus de 90m3 d’eau par an et qui en reçoivent plusieurs. Cette faculté n’existe pas pour ceux qui ont des difficultés à joindre les deux bouts. Le MR, la N-VA et le Vlaams Belang se sont abstenus au moment du vote.

La facturation mensuelle de l’eau est demandée depuis longtemps par le chef du groupe DéFI, Emmanuel De Bock, à l’initiative de la proposition de résolution co-signée par des membres de l’ensemble des groupes de la majorité.

La résolution demande aussi l’instauration de plans d’échelonnement du remboursement allant de 3 à 12 mois pour les consommateurs confrontés à des arriérés de paiement trop élevés.

Selon Emmanuel De Bock, 2015, Hydrobru, le distributeur d’eau à Bruxelles, a accordé 26.162 plans de paiement à ses usagers, en 2015, soit 96% de plus qu’en 2006, ce qui témoigne de la difficulté d’un nombre de plus en plus important de consommateurs bruxellois à honorer leur facture d’eau.

PHOTOS ET VIDEOS
LES PLUS RECENTS
d'articles