Basket

Pourquoi Michael Jordan, 54 ans aujourd’hui, demeure le meilleur joueur de NBA de tous les temps

Michael Jordan reste un personnage à part dans l’univers de la NBA: outre son palmarès hallucinant et ses stats exceptionnelles, c’est son image et son impact qui ont fait de lui le meilleur joueur de tous les temps.

Alors qu’il souffle aujourd’hui ses 54 bougies, la popularité de Michael Jordan semble intacte dans l’univers de la NBA. L’ancien Chicago Bulls et actuel propriétaire de la franchise des Charlotte Hornets reste à ce jour le plus grand joueur de basket américain de tous les temps, n’en déplaise à «King» James ou Wilt Chamberlain et bien d’autres. Explications.

1 – Un palmarès hallucinant

Michael Jordan, c’est tout d’abord un palmarès gigantesque qui en fait le joueur le plus titré de tous les temps:

– sextuple champion NBA,

– cinq fois nommé MVP de la saison régulière (seul Kareem Abdul-Jabbar, avec six récompenses, a fait mieux),

– six fois MVP des NBA Finales,

– nommé Rookie of the Year en 1985,

– nommé Defensive of the Year en 1988,

– onze fois sélectionné dans la All-NBA First Team,

– neuf fois sélectionné dans la All-Defensive First Team,

– quatorze fois sélectionné pour le All-Star Game,

– double champion olympique.

 

2 – Des stats à faire baver la jeune génération

«MJ» possède également une ligne de stats en carrière exceptionnelle.

Il détient d’ailleurs toujours à ce jour quelques-uns des plus fameux records de la ligue: meilleur scoreur en carrière (moyenne de 30.7 points par match), plus grand nombre de saisons en tête du classement des meilleurs scoreurs (10 saisons, dont 7 consécutives entre 1986 et 1993), plus grand nombre de matches en ayant marqué plus de 30 points (562 matches), plus grand nombre de matches consécutifs en ayant inscrit au moins dix points (866 matches).

Avec 32 292 points en carrière, il est aussi le 4e scoreur de l’histoire, le meilleur en play-off (5 987 points).

Dans l’histoire de la NBA, seul Wilt Chamberlain peut se targuer de présenter des stats en carrière aussi impressionnantes.

3 – «Meilleur joueur des deux meilleures équipes de l’histoire»

Lors de la remise de sa médaille de la liberté par le président Barack Obama le 22 novembre 2016, ce dernier le qualifie de «meilleur joueur des deux meilleures équipes de l’histoire», faisant référence à la Dream Team de 1992 et aux Bulls de 1996.

Champion olympique à deux reprises, il conduit après le titre gagné en 1984 la sélection américaine au sacre devenu mythique à Barcelone en 1992. Souvent délaissé par les plus grands noms de la NBA, le «Team USA» alignait cette année-là celle que de nombreux observateurs désignent comme la meilleure équipe de basket de tous les temps. Surnommée la «Dream Team», outre Michael Jordan qui en était le leader, on y retrouvait Larry Bird, Magic Johnson, Charles Barkley, Scottie Pippen, David Robinson ou encore Karl Malone.

Pourquoi Michael Jordan, 54 ans aujourd’hui, demeure le meilleur joueur de NBA de tous les temps
Jordan ici contre Payton. Photo: EPA
À Chicago, Jordan débarque en 1984 en tant que 3e choix de la Draft (derrière Hakeem Olajuwon, pris par Houston, et Sam Bowie, qui prend la direction de Portland). Il y devient rapidement incontournable et la franchise décide de construire l’équipe autour de sa nouvelle pépite. Avec l’arrivée de Phil Jackson et de son attaque en triangle, les Bulls renversent tout sur leur passage et s’offrent un premier triplé en 1991, 1992 et 1993. Jordan décide alors d’arrêter sa carrière de basketteur, très touché par la mort de son père. Mais il revient quelques années plus tard pour conduire Chicago à un second triplé historique (1996, 1997, 1998).

Le titre de 1996 permet également à Jordan et les Pippen ou Rodman qui composent l’équipe de détenir, jusque l’année dernière, le record NBA en saison régulière de 72 victoires (pour 10 défaites).

4 – Plus grand athlète US du siècle

En 1999, le réseau de télévision ESPN le désigne comme le meilleur athlète nord-américain du XXe siècle. Dans ce classement honorifique, il devance Babe Ruth et Mohamed Ali. Associated Press le désigne de son côté comme le 2e meilleur athlète du siècle (derrière Babe Ruth).

Il possède également un autre record surprenant puisqu’il est le sportif le plus souvent présent en Une du magazine sportif américain Sports Illustrated: 49 fois!

Considéré par de nombreux joueurs et de nombreux observateurs comme le meilleur joueur de basket de l’histoire, il est une source d’inspiration pour de très nombreux joueurs actuels de la NBA, comme par exemple les stars du moment que sont LeBron James et Dwayne Wade.

Joueur complet, sa capacité à sauter plus haut et plus longtemps que ses adversaires a de tout temps marqué les esprits et ceux des jeunes générations en particulier qui continuent de voir en lui le meilleur «slam dunker» de l’histoire.

Celui que l’on surnomme «Airness» a par ailleurs grandement contribué à populariser la NBA hors du territoire américain en général et en Europe particulièrement. Dans les années 80 et 90, il fait partie de la génération de joueurs mise en avant par les émissions de télévision («Give Me Five») et les jeux vidéo (il fait notamment la couverture, à 41 ans, du jeu NBA2k11, l’opus le plus vendu de la franchise) qui permettent aux jeunes Européens de découvrir véritablement la NBA.

5 – Une icône qui dépasse le monde du sport

Pourquoi Michael Jordan, 54 ans aujourd’hui, demeure le meilleur joueur de NBA de tous les temps
Jordan tient son propre rôle dans le film d’animation «Space Jam» de Warner Bros. Photo: BELGA
L’image de star de Michael Jordan a également pu se développer au travers de multiples formes, dont de nombreux contrats publicitaires: outre des grandes marques comme Gatorade, McDonald’s, Coca-Cola ou encore Chevrolet, Jordan développe sa propre ligne de chaussures de sport pour la marque Nike: «Air Jordan» qui, devant le succès retentissant de ses ventes, se mue en une marque à part entière.

Selon le magazine économique Forbes, Michael Jordan aurait accumulé près de 50 millions de dollars annuels en revenus publicitaires durant sa carrière de joueur, et plus encore lors des premières années ayant suivi sa retraite sportive. Sa marque de chaussures «Jordan Brand» représente 70% du marché de la chaussure sportive aux USA et sa fortune personnelle est estimée en 2016 à plus d’1 milliard de dollars.

Star parmi les stars, il est en outre la vedette au cinéma en 1996 de la superproduction de la Warner «Space Jam» aux côtés des Looney Tunes et de quelques autres joueurs de NBA. Il apparaît dans le clip musical «Jam» de Michael Jackson à la demande spéciale du chanteur à qui, en retour, il apprend à jouer au basket. Il est enfin le sujet de nombreux documentaires et rétrospectives sur sa carrière en particulier et le basket américain en général.

LES PLUS LUS
PHOTOS ET VIDEOS