Reynders et De Croo inaugurent trois bacs fluviaux à Kinshasa
Ces bacs doivent contribuer au désenclavement durable des zones agricoles de production.Crédits: BELGA
Belgique

Reynders et De Croo inaugurent trois bacs fluviaux à Kinshasa

Trois bacs fluviaux destinés au désenclavement de zones agricoles en République démocratique du Congo et financés par la Belgique ont été inaugurés lundi à Kinshasa par les ministres belges des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, Didier Reynders et Alexander De Croo.

Ces bacs de passage de 35 tonnes de chargement sont destinés à l’Office des Routes et doivent contribuer au désenclavement durable des zones agricoles de production.

Ils ont été construits par le chantier naval Meuse et Sambre de Beez (Namur) avec un financement de la Coopération belge, mais assemblés à Kinshasa par un sous-traitant, la société Chanic. Ces bacs de vingt mètres sur douze seront affectés aux sites de Nioki, dans la province du Bandundu (ouest de la RDC), ainsi qu’Isangi et Yate en province Orientale (nord-est).

«Ils auront un impact significatif sur le développement local», a assuré M. De Croo lors de l’inauguration.

La Coopération technique belge (CTB) a consacré 2,8 millions d’euros à leur financement.

Selon le représentant local de la CTB, Dirk Deprez, des routes sont construites ou réhabilitées dans l’intérieur de cet immense pays. «Mais nous butons parfois sur des rivières où la construction d’un nouveau pont n’est pas une option. Un bac permet de prolonger une route», a-t-il expliqué.

Des projets similaires ont montré que les agriculteurs payent ainsi moins cher certains produits, comme des semences tout en ayant accès à un marché plus vaste pour leurs produits.

LES PLUS RECENTS
d'articles